Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La gazette patriote

La gazette patriote

Le bloc-notes politique de Daniel Philippot Conseiller Régional "Les Patriotes" - Hauts-de-France

Coronavirus : la faillite de l'Union européenne

Coronavirus : la faillite de l'Union européenne

La France pensait avoir le meilleur système de santé du monde, comme elle était convaincue d’avoir la meilleure armée du monde en 1940. Et puis, sous nos yeux, tout s’est effondré à une vitesse inimaginable. 

Aujourd’hui, on s’interroge pour comprendre pourquoi il n’y a pas assez de masques, pourquoi il n’y a pas assez de respirateurs artificiels, pourquoi la France est obligée d’importer les produits réactifs pour fabriquer des tests de dépistage. 

En effet, cette crise sanitaire a révélé combien la France s’est désinsdustrialisée. Nos entreprises se sont délocalisées et notre pays est devenu dépendant. Nous ne sommes plus en capacité de produire des masques, des respirateurs, des sur-blouses, des tests, des écouvillons et même des médicaments indispensables pour l’anesthésie (curare…etc.).

 

 En un peu moins de 20 ans (2000-2018), la production industrielle a augmenté de 26 % en Allemagne (et de près de 6 % en Autriche) alors qu'elle chutait en Italie (- 19%) mais également en France (-5,7%).

Cette période correspond à l'entrée en vigueur de l'euro. Or la monnaie unique, tout le monde en convient aujourd’hui, est une côte mal taillée. Elle est trop forte pour les uns et trop faible pour les autres. Selon le FMI par exemple, l'euro serait sous-évalué de 18 % pour l'Allemagne et surévalué de presque 7 % pour la France.

Ce différentiel a favorisé artificiellement le made in Germany et plombé un peu plus encore l'industrie française.

Même si le domaine la santé est de la responsabilité des Etats, l'Union européenne s'était fixée comme objectif de « protéger les citoyens contre les menaces pesant sur la santé et d'améliorer la surveillance et la préparation face aux épidémies. » 

Pourtant, à 63 reprises entre 2011 et 2018, la Commission européenne a recommandé aux États membres de l’UE de privatiser certains pans du secteur de la santé ou de réduire les dépenses publiques en matière de santé.

 

La faillite de l’UE est totale.

Chaque pays est entré dans la pandémie avec ses seuls moyens. Dès le début, certains pays ont subtilisé les commandes de masques de leurs voisins. Certains Etats ont fermé leurs frontières immédiatement, d’autres non. Aucune solidarité n’est venue aider les plus touchés.

Ainsi, un sondage récent indique que les Italiens considèrent la Chine et la Russie comme leurs principaux amis et l’Allemagne et la France comme les principales nations ennemies. Au-delà du cas italien, dans tout le continent s’est renforcée l’impression d’une désunion totale au sein de l’Europe.

 

Selon un rapport de l’Institut Jacques Delors rendu public le 6 mai, 58% des Français ne font "plutôt pas confiance" à l’UE.

 

C’est un score qui a bondi de dix points depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Il s’agit là d’une tendance lourde qu’on retrouve au Royaume-Uni mais aussi dans les trois autres pays qui ont le plus souffert de la crise de l’euro et des migrants, la Grèce, l’Italie et l’Espagne. 

 

Le président de la République espère sortir de la crise en consolidant « la souveraineté européenne » alors que cette « souveraineté » qui ne repose sur aucun peuple, aucune constitution et aucune légitimité politique… est une absurdité.

 

Rappelons les propos de Charles de Gaulle pour comprendre ce qu’est la souveraineté :

« La démocratie se confond exactement, pour moi, avec la souveraineté nationale. La démocratie, c’est le gouvernement du peuple par le peuple, et la souveraineté nationale, c’est le peuple exerçant sa souveraineté sans entrave. »

 

De plus en plus, les opinions publiques comprennent que l’Union européenne est un obstacle et non un atout au développement des Etats. 

Depuis le début des années 2000, alors même qu’il était encore étudiant, Florian Philippot n’a cessé de dénoncer le carcan de l’UE. Il avait prédit le désastre de la création de l’euro qui n’est rien d’autre qu’un Deutsche mark-bis.

Pendant quelques années, il avait même réussi à en convaincre Marine Le Pen qui clamait haut et fort la nécessité absolue de quitter l’UE et de revenir à une monnaie nationale.

Hélas, mal conseillée par des membres de son entourage plus soucieux des sondages que de leurs convictions, elle a abandonné cette ligne souverainiste en mai 2017. Depuis, le FN-RN trompe son électorat en lui faisant croire qu’on pourrait changer l’UE de l’intérieur.

 

Fidèle à ses convictions, Florian Philippot a créé son parti « Les Patriotes ». Il lui a été difficile de se faire entendre durant les élections européennes que Macron et Le Pen ont transformées en joute électorale pour éliminer tous leurs concurrents. Ainsi, le débat sur l’Europe a été remplacé par un référendum anti-Macron.

Un an plus tard, chacun peut constater que les députés européens RN n’ont apporté aucune modification au fonctionnement de l’UE. Ils sont inexistants et ne servent à rien.

 

Depuis la crise du coronavirus, les Français, mais aussi les Italiens, les Espagnols et même les Allemands ne font plus confiance à l’Union européenne.

De plus en plus de Français s’intéressent aux idées et propositions de Florian Philippot. Le succès est enfin au rendez-vous. Il vient de dépasser les 50 000 abonnés à sa chaîne YouTube sur laquelle, chaque jour, il poste une vidéo d’actualité.

Chaque vidéo est visionnée des dizaines de milliers de fois. Celle sur le Maroc a atteint le score considérable de 450 000 vues !!! Ces vidéos ainsi que les « directs Facebook » organisés tous les deux jours connaissent un succès incontestable qui se traduit par de très nombreuses adhésions nouvelles chaque jour

 

Le moment est venu de nous faire entendre. Le moment est propice à la prise de conscience de nos idées. 

Florian Philippot a besoin de vous ! Il a besoin de votre soutien pour faire entendre sa voix ! Après la crise, nous lancerons une campagne de tracts pour faire progresser nos idées.

 

Notre mouvement « Les Patriotes » ne recueille aucun soutien financier public. Il ne vit que par les adhésions et les dons

Engagez-vous ! Rejoignez-nous ! Renouvelez votre adhésion si ce n’est pas encore fait. Faites connaître notre combat pour la France !  

 

Comment ? 

Sur Internet : http://les-patriotes.fr/jadhere

Par voie postale, un chèque à l’ordre de : 

Mandataire financier des Patriotes – BP 70460 – 75 327 PARIS CEDEX 07

 

Pour retrouver les vidéos de Florian Philippot, taper : "Youtube Florian Philippot" sur Internet et toute l’activité du mouvement « Les Patriotes » : https://www.les-patriotes.fr

 

Je compte sur vous et je vous en remercie.

 

Daniel Philippot

referent59@les-patriotes.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article