Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La gazette patriote

La gazette patriote

Le bloc-notes politique de Daniel Philippot Conseiller Régional "Les Patriotes" - Hauts-de-France

Les Patriotes : le mouvement créé par Florian Philippot

Les Patriotes : le mouvement créé par Florian Philippot
Les Patriotes : le mouvement créé par Florian Philippot

Le 21 septembre 2017, en désaccord avec le changement de ligne opéré subrepticement par le Front National suite au retour en force des "mégrétistes", Florian Philippot quitte le parti de Marine Le Pen. 

Beaucoup d'élus, adhérents et militants se sentent trahis et ne croient pas qu'il soit possible de réformer l'Union Européenne de l'intérieur comme l'affirment maintenant les cadres dirigeants du FN. Jusqu'à l'élection présidentielle, la candidate clamait haut et fort que sans sortie de l'Union Européenne, elle ne pourrait réaliser 70% de son programme. Son débat catastrophique face à Emmanuel Macron l'a décrédibilisée, a démoralisé les adhérents, militants et sympathisants et affaibli considérablement et durablement l'espoir placé dans ce parti. La confiance en Marine Le Pen et son parti n'existe plus. Plus personne ne croit que le FN puisse un jour parvenir au pouvoir.

Florian Philippot ne souhaitait pas cautionner la nouvelle ligne du FN. Très rapidement, il décide de voler de ses propres ailes et crée le mouvement "Les Patriotes". Il est immédiatement suivi par de très nombreux élus FN qui ne supportent pas la dérive identitaire de leur ancien parti et l'abandon des principes économiques tels la sortie de l'Union Européenne ou le retour à une monnaie nationale.

Plus d'une trentaine de conseillers régionaux et départementaux, de très nombreux élus municipaux et même le député José Evrard l'ont rejoint. Avec deux autres députés européens, Sophie Montel et Mireille d'Ornano, il a rejoint "l'Europe des Libertés et de la Démocratie Directe", le groupe de Nigel Farage au Parlement européen.

Les Patriotes : le mouvement créé par Florian Philippot

Le 18 février 2018, à Arras, aura lieu l'événement de lancement du mouvement "Les Patriotes". Il s'agira du congrès fondateur du plus jeune parti politique de France.

Une véritable gageure pour ce mouvement né il y a 4 mois et qui ne bénéficie d'aucune subvention publique... mais qui attire, chaque jour davantage, de nombreux Français qui ont "la France au coeur".

De plus en plus de citoyens veulent que leur pays retrouve sa pleine et entière souveraineté. Ils savent que seul le mouvement "Les Patriotes" est crédible pour lutter efficacement pour gagner la bataille de l'emploi grâce au patriotisme économique et au retour d'une monnaie nationale. Ils savent que la baisse drastique de l'immigration ne sera possible que lorsque nous aurons retrouvé nos frontières et abandonné la passoire de l'espace Schengen. Ils sont convaincus que nous pourrons redevenir libres lorsque nos lois auront retrouvé leur maîtrise sur les directives européennes. 

Alors, redevenue souveraine, la France pourra décider de qui peut entrer et rester chez elle. Elle ne se verra plus imposer des accords commerciaux catastrophiques pour nos agriculteurs et notre santé. Elle pourra protéger son industrie des méfaits du travail détaché. La France sera libre et décidera de son destin.

 

Demandez... demandez le programme...

Demandez... demandez le programme...

Le 18 février 2018 sera donc une étape importante pour le jeune mouvement "Les Patriotes" mais aussi et surtout une date capitale pour notre pays qui retrouvera l'espoir de recouvrer enfin sa souveraineté. 

Florian Philippot en deviendra officiellement le président. Dans son grand discours fondateur, il redonnera de l'espérance à tout un peuple qui ne fait plus confiance aux vieux partis qui ont tous mené la même politique depuis des décennies et conduit notre pays dans l'impasse.

Tous ces partis, qu'ils soient de droite ou de gauche, ont échoué dans tous les domaines. Ils ont englué la France dans un magma européiste qui n'a cessé de l'affaiblir.

Leurs dirigeants ne croient plus en la France. Pour les qualifier, repensons à l'expression culte du Général de Gaulle qui, le 14 décembre 1965, s'exclamait : "Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant 'l'Europe ! l'Europe ! l'Europe !', mais cela n'aboutit à rien et cela ne signifie rien."

Alors, TOUS A ARRAS LE 18 FEVRIER 2018 POUR ASSISTER À LA NAISSANCE DES PATRIOTES !!!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article