Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La gazette patriote

La gazette patriote

Le bloc-notes politique de Daniel Philippot Conseiller Régional "Les Patriotes" - Hauts-de-France

Pan sur le bec !

Pan sur le bec !

En grand prétentieux, fin mars, Xavier Bertrand assurait sans rire : « …Eh bien je vous le dis (...) la région de France où le FN recule le plus, c'est tout simplement la région des Hauts-de-France. Pourquoi sommes-nous un rempart contre le FN ? C'est parce que les gens se rendent compte qu'il y a moins de blablas et plus de résultats et que nous sommes fidèles à nos valeurs ».

 

On allait voir ce qu’on allait voir ! Le président de la région voulait démontrer que son action porte ses fruits et que la population lui en est reconnaissante… Hélas pour lui, la première année de mandat du « grand diseux mais petit faiseux » ne semble pas avoir enthousiasmé l’opinion. La réussite n’est pas au rendez-vous. Aucune amélioration de l’emploi dans la région. Aucun changement notable dans la vie des habitants. Les promesses sont oubliées et les résultats inexistants. Pas très bon visionnaire non plus le grand sectaire des Hauts-de-France… Les pronostics sont déjoués. Voilà qui est plutôt inquiétant pour la suite du mandat.

 

Un simple examen des résultats électoraux devrait alerter Xavier Bertrand et l’amener à plus d’humilité.

Hauts-de-France - Résultats en voix

   
 

Marine Le Pen

Xavier Bertrand

 

 

François Fillon

 

 

 

 

 

 

Régionales 1er tour

909 025

558 420

Régionales 2ème tour

1 015 662

coalition

 

 

 

Présidentielle 1er tour

1 003 216

521 373

Présidentielle 2ème tour

1 331 352

éliminé

 

Le tableau ci-dessus montre la progression constante et importante de Marine Le Pen. Le 23 avril dernier, elle a gagné 100 000 voix supplémentaires par rapport au 1er tour des régionales de décembre 2015. Et encore 300 000 suffrages supplémentaires au second tour de la présidentielle.

Ce tableau indique également un reflux considérable de la droite soutenue par Xavier Bertrand. Malgré tous les efforts du président de région qui n’a pas ménagé sa peine, lui qui se vantait de tenir le plus grand nombre de meetings, le candidat de la droite et du centre a perdu 37 000 voix. La défaite est cinglante.

 

Sur le plan national, élection après élection, le Front National engrange toujours plus de voix. Les Français sont de plus en plus nombreux à lui accorder leur confiance. Le 7 mai 2017, les observateurs parlent d’un record historique : près de 11 millions de suffrages. Un score jamais atteint.

 

France - Résultats en voix - FN

  

Présidentielle 1er tour 2012

6 421 426

Présidentielle 1er tour 2017

7 679 493

Présidentielle 2ème tour 2017

10 637 120

 

Le fameux « plafond de verre » dont on nous rebat les oreilles ne cesse de grimper. Le fumeux « front républicain », cher à ceux qui veulent à tous prix conserver leurs postes et privilèges, n’a pas fait recette cette année. Les manifestations organisées par les antidémocrates de tous poils ont connu des échecs retentissants.

Rien ne semble pouvoir endiguer la montée inexorable des idées portées par les patriotes. Les médias de plus en plus décrédibilisés éprouvent de plus en plus de difficultés à inciter les électeurs à se détourner du Front National.

La presse n’est plus un contre-pouvoir. Elle est maintenant tout contre. Ne lui reste plus que le « projet peur » pour servir de repoussoir anti-FN. Mais chacun voit bien que cette stratégie est à bout de souffle et qu’elle vit ses derniers moments.

Fin avril, l’éditorialiste de l’Obs Serge Raffy déclare sur BFM à propos de l’alliance avec « Debout la France » : « La dédiabolisation voulue par Marine Le Pen en 2011 est consacrée là… Nous vivons un moment historique gravissime… ». Le militant est dépité. Sa stratégie de journaleux s’effondre.

 

Affaibli par ses analyses démenties dans les faits, Xavier Bertrand n’a d’autre argument que d’abuser de mots vides de sens tels que « extrême-droite raciste et xénophobe ». Tous les observateurs de la vie politique savent et disent que ces évocations n’opèrent plus chez les électeurs tant elles sont usées jusqu’à la corde. Elles sont l’apanage des esprits faibles incapables d’opposer de véritables arguments sérieux.

 

Comme nous l’indiquions dans le précédent article, le président de la région des Hauts-de-France a dévoilé un vrai talent burlesque qu'on ne lui connaissait pas.

Nous lui donnions un conseil : s'adresser à Proch'emploi qui devrait être en mesure de l'orienter vers une reconversion de comique troupier... Il peut également envoyer un CV au "Théâtre des Deux Anes" souvent à la recherche de nouveaux talents.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article