Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La gazette patriote

La gazette patriote

Le bloc-notes politique de Daniel Philippot Conseiller Régional "Les Patriotes" - Hauts-de-France

Xavier Bertrand refoulé à la frontière

Xavier Bertrand refoulé à la frontière

Voilà qui est rageant !!! Etre Président d’une grande région après avoir occupé les plus hautes fonctions (député, ministre), se sentir seigneur en son royaume, et se faire refouler comme un pauvre clandestin à la première frontière venue… c'est insupportable.

C’est pourtant la mésaventure survenue à Xavier Bertrand le 9 mai dernier, si l’on en croit Nord Littoral.

« Refoulé à la frontière dès le premier contrôle... Tout président de Région qu’il est, Xavier Bertrand n’a pas pu se rendre en Grande-Bretagne de très bonne heure lundi matin comme il le souhaitait... Il n’avait pas ses papiers d’identité sur lui. Les contrôleurs n’ont rien voulu savoir : ni sa fonction de président d’une des plus importantes régions de France, ni son passé d’ancien ministre n’ont changé quoi que ce soit. Les contrôleurs britanniques, présents en second rideau, n’auraient pas accepté.

Pour la petite histoire, Xavier Bertrand voulait en savoir plus sur les difficultés que rencontrent les routiers pour prendre le ferry au port de Calais. C’est quand même lui le propriétaire des installations portuaires ! Et il n’apprécie pas que les assauts diurnes de migrants puissent nuire à leur fonctionnement. La semaine dernière, il a, de nouveau, rencontré les responsables portuaires, ceux du tunnel et les transporteurs. Et il a décidé d’aller plus loin, de vivre les événements en direct. Il a donc endossé le costume de copilote d’un chauffeur routier qui effectue régulièrement le trajet France-Angleterre... On connaît la suite de l’histoire. Il a sans doute été mal conseillé car sans papiers, c’est bien dans la Jungle qu’il aurait du se rendre pour suivre un des groupes de jeunes migrants qui tentent leur chance chaque nuit. »

 

Naturellement, le cabinet dément l’information. Pensez donc, on ne joue pas avec l’honneur d’une personnalité d’un tel rang…

« Le président de Région n’avait aucunement l’intention de se rendre en Grande-Bretagne, donc il n’a pas pu se faire refouler… Et vous comprenez bien que Xavier Bertrand ne se promène pas sans portefeuille, ses papiers et un peu d’argent. Enfin, l’agenda du président ne lui permettait pas d’aller en Grande-Bretagne. »

Selon son cabinet, Xavier Bertrand voulait simplement se rendre compte des difficultés des chauffeurs routiers en partance pour l’Angleterre lorsqu’ils prennent le ferry à Calais.

 

Nord Littoral confirme toutefois que, d’après ses informations, le président a connu une difficulté quand on lui a demandé ses papiers, au premier contrôle du port de Calais.

 

Souhaitons que cette mésaventure lui soit salutaire et ramène à un peu plus de modestie le « Président » à l’égo démesuré.

 

On se souvient des envolées lyriques de Xavier Bertrand qui se faisait fort de rencontrer David Cameron le lendemain de son élection. On n’a pas oublié ses menaces de « déchirer les accords du Touquet et de déplacer la frontière de Calais à Douvres »… Les Anglais en rient encore…

En attendant ce jour lointain, la frontière existe et elle démontre son utilité. N’est-ce pas Xavier Bertrand qui clamait haut et fort que les frontières ne servaient à rien, que la seule véritablement efficace avait été le mur de Berlin…

Le sieur Bertrand apprend à ses dépens qu’une frontière bien tenue permet de contrôler les allées et venues sur un territoire. Même si comme chacun le sait, elle n’est jamais infranchissable pour qui est déterminé.

« Le président de Région aurait dû aller chercher conseil auprès des migrants de la « jungle » de Calais. Quitte à vivre l’expérience, autant la vivre jusqu’au bout… » comme le souligne l’Aisne Nouvelle.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article