Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La gazette patriote

La gazette patriote

Le bloc-notes politique de Daniel Philippot Conseiller Régional "Les Patriotes" - Hauts-de-France

Les bonnes manières

Les bonnes manières

Un événement n'est pas passé inaperçu lors de la séance plénière du 28 janvier 2016 à Lille... Ce jour-là, peu après la reprise des travaux en début d'après-midi, quelle ne fut pas la surprise de découvrir sur l'écran géant de l'hémicycle, ainsi que sur les écrans des pupitres des élus, un spectacle tout à fait ahurissant : le président du Conseil régional occupé à se curer le nez publiquement sans la moindre gêne, au vu de toute l'assemblée !

 

Nous ne saurions trop recommander à monsieur Xavier Bertrand l'ouvrage référencé ci-dessus. Ce "super guide des bonnes manières" se moque des goujats mais aussi des donneurs de leçons. Réalisé par Lionel Koechlin, il est destiné aux écoliers à partir de 6 ans.

Une rapide consultation du "dictionnaire des bonnes manières" nous fournit aussi quelques indications sur le sujet..

"...En cas d'encombrement du nez, l'usage du mouchoir est de mise. Attendez d'être seul pour vous curer le nez..."

 

Nous nous étonnerons également des propos de monsieur Gérald Darmanin qui se demande s'il est vraiment digne de montrer de telles images du Président du Conseil régional.

Où se trouve "l'indignité" ? Dans le fait de montrer ces pratiques et de les dénoncer ou de s'y adonner sans retenue en faisant fi du respect le plus élémentaire dû aux personnes contraintes de supporter ce spectacle peu ragoûtant ?

 

Si le doute persiste, alors il faut se tourner vers la Baronne Nadine de Rotschild qui est la référence des bonnes manières. En 2004, elle a d’ailleurs ouvert une école dédiée à sa spécialité : à Genève, "l’Académie Nadine de Rotschild international Way of Life". Un univers réservé à l’apprentissage de la politesse et de l’élégance.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André Murawski 06/03/2016 22:22

Question subsidiaire : A quel titre un vice-président du Conseil régional peut-il interpeller un élu et le sommer de s'expliquer ou de donner son avis sur un point sans rapport avec les délibérations ? Est-il diplômé en moralité des pratiques parlementaires avec option " politiquement correct " et " pensée unique " ? Est-il investi d'une mission de censure ? Est-il si sage pour jouer ainsi la vertu outragée ?