Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La gazette patriote

La gazette patriote

Le bloc-notes politique de Daniel Philippot Conseiller Régional "Les Patriotes" - Hauts-de-France

Le sectarisme en guise de gouvernance

Le sectarisme en guise de gouvernance

Jamais encore, dans aucune assemblée, il ne fut donné à voir pareil spectacle. La démocratie est bafouée par l’exécutif et sa majorité LR – UDI au sein des instances du Conseil régional du Nord Pas-de-Calais – Picardie. Le sectarisme règne en maître.

 

Lors de la séance plénière du 14 mars 2016, deux amendements rigoureusement identiques sont présentés pour demander que les retransmissions vidéo des séances publiques soient traduites en langage des signes pour les malentendants. Noble intention.

Le premier amendement, daté du 9 mars (arrivée du courrier à la Direction des Assemblées) par le groupe FN-RBM et le second, estampillé 14 mars (arrivée du courrier à la Direction des Assemblées) par le groupe LR et apparentés. Il est clair qu’ayant eu connaissance de l’amendement du FN-RBM, le groupe LR a fait un copié-collé 5 jours plus tard.

En bons républicains, Les Républicains ne veulent surtout pas reconnaître le travail du FN-RBM…

Amendement FN-RBM enregistré le 9 mars

Amendement FN-RBM enregistré le 9 mars

Amendement LR et apparentés enregistré le 14 mars. Un simple copié-collé de celui du FN-RBM.

Amendement LR et apparentés enregistré le 14 mars. Un simple copié-collé de celui du FN-RBM.

Au cours de la séance, en bon républicain, le Président Xavier Bertrand impose d’examiner d’abord l’amendement du groupe Les Républicains. Amendement adopté à l’unanimité.

Vient ensuite le tour de l’amendement présenté par le groupe FN-RBM. Son président Philippe Eymery suggère de le retirer puisque le copié-collé vient d’être adopté. En bon démocrate, le président Xavier Bertrand tient à ce qu’il soit quand même proposé à l’assemblée. Dont acte. Et grosse surprise : l’amendement est repoussé. Les élus LR et UDI ont appliqué la consigne donnée par leurs présidents respectifs Sébastien Leprêtre et Frédéric Leturque qui avaient appelé à voter « contre » au prétexte qu’il s’agit d’un amendement présenté par le groupe FN-RBM… Le cynisme le dispute au sectarisme.

Ainsi, les élus LR et UDI auront voté POUR puis CONTRE le même amendement en l’espace de 3 minutes !!! Peut-on trouver sectarisme plus stupide ?

 

Affichant sans complexe leur sectarisme le plus débridé, au moment d’entreprendre l’examen du règlement intérieur, Sébastien Leprêtre et Frédéric Leturque indiquent que les élus LR et UDI voteront systématiquement contre les 67 amendements présentés par le groupe FN-RBM. Ils précisent que ces amendements n’ont d’autre but que de retarder les débats et de faire de l’obstruction alors que ceux de leurs groupes sont proposés pour améliorer les textes présentés…

Commence alors une caricature de démocratie. Les amendements sont présentés l’un après l’autre sans discussion, sans débat, dans l’indifférence la plus complète de l’exécutif. Xavier Bertrand ne relève le nez de son téléphone que pour procéder au vote électronique et n’avoir pour seuls mots que « le scrutin est ouvert… le vote est clos… amendement repoussé… amendement suivant… ».

 

Malgré ce refus de démocratie affiché par l’exécutif et sa majorité, les élus FN-RBM démontrent leur volonté d’être constructifs. Les amendements sont publics. Chacun peut se rendre compte en visualisant les débats qu’aucun de ces amendements n’est présenté dans un but d’obstruction.

D’autant qu’en termes d’obstruction, jamais le Front National ne pourra rivaliser avec les élus LR ou UDI… C'est la droite qui, dans les années 80, avait lancé la mode de la bataille d’amendements alors qu'elle s'opposait au nouveau pouvoir socialiste. De jeunes élus d'oppositions comme Jacques Toubon ou Alain Madelin s'en donnaient à cœur joie pour contrer les réformes de la gauche. 
Ainsi, 2204 amendements avaient été déposés contre la loi sur l'école libre et près de 2600 contre le projet de loi sur la concentration de la presse quand la gauche voulait amoindrir  l'influence du groupe Hersant. Cette bataille parlementaire homérique détient d'ailleurs un record. Celui de la longueur des débats. 20 jours de séance. 166 heures 50 de débat entre décembre 1983 et février 1984. C’est dire que les élus FN-RBM n’ont pas de leçon à recevoir de leurs collègues LR et UDI.

En aucun cas les 67 amendements présentés par le groupe FN-RBM ne peuvent être assimilés à de l’obstruction. La captation vidéo en témoigne. Tous sont rédigés pour sauvegarder un minimum de liberté de parole à l’opposition. En effet, Xavier Bertrand, Gérald Darmanin et les présidents de groupes LR et UDC ont modifié l’ancien règlement, en vigueur sous le précédent mandat, pour museler la seule opposition qui représente pourtant plus de 40% des suffrages, soit plus d’un million d’électeurs. Une comparaison attentive des articles des deux règlements montre combien tout a été fait pour réduire le temps de parole et brider les possibilités d’action ou d’intervention de l’opposition.

 

Depuis l’installation de la nouvelle assemblée, les élus LR et UDI n’ont jamais adopté un texte présenté par l’opposition alors que cette dernière a su faire preuve d’esprit constructif en votant pour certaines mesures présentées par la majorité.

 

Le 14 mars, les sectaires ont frappé fort, notamment en votant POUR puis CONTRE le même amendement, et en décidant de refuser de façon systématique toute proposition de l’opposition au simple motif qu’elle est l’opposition.

Ce faisant, Xavier Bertrand, Gérald Darmanin, Sébastien Leprêtre et Frédéric Leturque ont érigé leur sectarisme en système de gouvernement de la Région. Ils foulent la démocratie et se comportent en roitelets seigneurs en leur royaume.

Le maître mot de la campagne électorale de Xavier Bertrand n’était-il pas « faire de la politique autrement » ? Alors, oui, en ne respectant pas son opposition, il fait de la politique autrement…

Décidément, Les Républicains portent bien mal leur nom…

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rosalie 19/03/2016 10:46

Bravo pour ce nouvel article, qu'il serait bon de publier dans un journal lu par un grand nombre de nos compatriotes. On ignore trop souvent en effet à quel point on peut être manipulé par les pouvoirs en place. Ce sectarisme doit être dénoncé. Merci de l'avoir fait et de le combattre sans vous décourager. Continuez!